Gamezik

UN PILOTE ITALIEN REMPORTE LA VICTOIRE LORS DE LA GRANDE FINALE DES FERRARI HUBLOT ESPORTS SERIES

Header image

Le pilote italien, Giovanni De Salvo réalise son rêve d’intégrer la Ferrari Driver Academy Hublot Esports Team en remportant la première édition des Ferrari Hublot Esports Series

Maranello, 9 novembre 2020 – Giovanni De Salvo a remporté la première saison des Ferrari Hublot Esports Series ce weekend. La recherche de la crème des pilotes européens avait déjà une saveur typiquement italienne avant que de Salvo ne gagne sa couronne. En effet, Ferrari avait travaillé exclusivement avec le studio italien, Kunos Simulazioni, pour organiser ce tournoi sur leur célèbre jeu vidéo, Assetto Corsa.

Vingt-quatre pilotes professionnels et amateurs s’étaient qualifiés pour avoir leurs places lors de la grande finale de ce week-end. Celle-ci s’est déroulée sur les circuits du Mugello, de la Nordschleife et de Monza. Les courses étaient virtuelles, mais les émotions étaient bien réelles…

La première manche a eu lieu à Mugello. Le Français Arnaud Lacombe a pris un départ parfait et a mené du premier au dernier tour, repoussant les attaques de ses adversaires. Les choses se sont déroulées bien différemment pour l’autre grand favori du tournoi, l’Allemand Jarno Koch. Une collision au tout début de la course l’a empêchée de regagner du terrain, il a terminé à la neuvième place et a été disqualifié par le jury plus tard.

Nordschleife a accueilli la deuxième des courses du week-end. Lacombe a commencé deuxième sur la grille, mais il est venu heurté son adversaire polonais, Kamil Pawlowski, après une erreur de freinage. Il a perdu la course (et finalement le championnat) en raison d’une pénalité de 15 secondes. Giovanni De Salvo, en a profité. Il a gardé la tête froide jusqu’à la victoire ultime sur la piste allemande.

Le décor était planté pour la confrontation finale à Monza – De Salvo partait en pole, à peine 34 centièmes de seconde devant Lacombe. Le mauvais week-end de Koch s’est poursuivi, il a terminé à la dixième place, avec son pire résultat de la saison. Le pilote italien a capitalisé sur son avantage dès le départ, menant tout au long et repoussant les attaques féroces de Lacombe.

De Salvo devient donc le tout premier vainqueur des Ferrari Hublot Esports Series et pourra maintenant réaliser son rêve d’être sélectionné pour la FDA.

Les Ferrari Hublot Esports Series ont débuté en septembre avec plus de 20 000 coureurs en simulation inscrits pour les courses de pré-qualification. Les épreuves de qualification d’octobre – à partir desquelles les 24 grands finalistes ont été sélectionnés – ont mis en valeur un niveau extrêmement élevé chez les différents pilotes. Mais la grande finale a démontré que seuls les pilotes de simulation dotés de compétences et de capacités mentales similaires à celles des pilotes de course professionnels dans le monde réel pouvaient s’emparer de la précieuse place au sein de la FDA à Maranello.

Les Ferrari Hublot Esports Series sont là pour rester. Que les pilotes de simulation qui pensent avoir ce qu’il faut n’hésitent pas à suivre les canaux officiels pour des mises à jour sur le tournoi en 2021.

Articles similaires :

Ajoutez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.