Gamezik

Test – Rhythm Thief & les mysteres de Paris – 3DS

RT_LOGO_FR_4C Kopie

 

Il existe deux types de jeux. Ceux auxquels on a plaisir de rejouer une fois ce dernier terminé et puis les autres. Et je pense que Rhythm Thief & les mystères de Paris entre dans la première catégorie.

R13_01_0811

Sorti le 5 avril dernier et développé par Sega, ce jeu nous entraîne dans un Paris parallèle au nôtre. Connu au Japon sous le nom de Rhythm Thief R : Emperor Napoleon’s Legacy,  ce dernier nous conte la vie de Raphaël et de son fidèle chien, Fondue (oui, c’est étrange, mais c’est bien son nom) le jour et Fantôme R la nuit. Ce dernier qui a perdu sa maman quand il n’était qu’un jeune garçon, voit son père disparaître dans d’étranges circonstances. Son but, vous l’aurez deviné, est de le retrouver.

phantome-r

Raphaël, euh, je veux dire Fantôme R, doit dérober un mystérieux bracelet pour retrouver son papa. Il fait rapidement la rencontre d’une jeune fille du nom de Marie qui va l’aider dans ses aventures. On apprend qu’elle a été élevée dans un couvent et que… Mais je vous en ai déjà trop dit.

Le jeu se rapproche d’un professeur Layton avec des phases de recherche et des phases d’action sur lesquelles nous reviendrons plus tard. Vous dirigez votre personnage sur la map du haut qui représente un quartier de Paris en 3D. Vous ne pouvez pas vous perdre, car le chemin à emprunter est en rouge. Sur l’écran tactile, vous pouvez admirer les rues, monuments et discuter avec les personnages du jeu. Le jeu est entièrement en français et il est souvent ponctué de dialogues dans la langue de Molière. Les doublages sont très réussis et la musique donne un certain cachet à l’ensemble. Avec votre stylet, vous pouvez trouver des médailles comme les pièces SOS de Layton. Ces dernières vont vous servir à acheter des vidéos par exemple. Vous trouverez également des sons qui vous sortiront parfois d’affaire. Par exemple, avec le policier qui a peur des chiens ou encore le bébé.

R02_01_0811

Mais le jeu ne porterait pas ce nom si c’était un simple jeu d’aventure. En effet, des jeux de rythmes viennent vous rappeler à l’ordre assez souvent et de différentes façons. Le premier est une chorégraphie à suivre en rythme à la façon d’un Dance Dance Révolution ou d’un Space Channel 5 (puisque c’est SEGA). Certains sont mieux réussis que d’autres et plus ou moins durs. Il y a même des niveaux qui augmentent d’intensité comme par exemple les combats contre les sbires de Napoléon 1er. Napoléon ? Comment ca, je ne vous en ai pas parlé ? Mais si, rappelez-vous, dans le titre de la version Japonaise… Ce qu’il fait au 21 ème siècle ? C’est l’un des mystères que vous découvrirez dans ce jeu.

R03_01_0811 R04_02_0811

Pour ma part, je vous conseille de parler à tout le monde et de cliquer sur chaque écran afin de trouver des objets cachés. D’ailleurs c’est l’un des seuls points qui m’ont un peu déçu sur ce jeu. La difficulté n’est pas toujours bien dosée. Certains niveaux sont faciles (même avec une main dans le dos) et d’autres vont vous rendre chauve à force de vous arracher les cheveux. Les jeux de rythme sont agencés un peu comme les anciens « Game & Watch » et leur prise en mains est assez facile. (Mis à part les jeux où il faut incliner la console)

Dans l’ensemble, c’est un jeu très agréable et qui donne envie d’en savoir toujours plus. Le mélange entre le rythme et l’aventure est bien réalisé.

PJR_R01demo1-2_0811 R01_01_0811

Graphismes : magnifiques, avec de très belles vidéos et des plans de Paris magnifiques. L’encodage des vidéos est proche de la perfection. 18 / 20

Musique et bruitages : les dialogues en français nous plongent dans cette aventure interactive dès les premières secondes et les musiques sont très agréables et de très bonne qualité. Les bruitages ne sont pas en reste et l’idée du magnétophone reste un  plus. 18/20

Histoire : bien ficelée du début à la fin. On a très envie d’en apprendre davantage. Dommage que le jeu soit un peu trop linéaire à mon goût. 16/20

Jouabilité : toutes les capacités de la console (ou presque) ont été mises en avant et on appréciera la variété des modes « rythme ». Dommage que certains niveaux soient aussi durs (l’entrée au commissariat par exemple) ou le timing doit être très précis. : 14/20

Durée de vie : il vous faudra entre quinze et vingt heures pour finir ce jeu. Voir plus si vous voulez comme moi avoir des notes parfaites à tous les jeux. 17/20

Total :

Avec des références à Cat’s eye, Professeur Layton, Game & Watch, ddr et j’en passe, ce jeu recommandé aux 12 et plus par Pegi ravira certainement les gameurs par son côté challenge avec le côté rythme et les autres pour l’histoire et l’ambiance en général. Sans être aussi complexe qu’un Layton, ce jeu reste accessible à tous. Il est jouable à deux en local. Le jeu comprend 3 sauvegardes, ce qui permettra de l’essayer en famille. Dernier point: si vous voulez l’essayer avant de l’acquérir, la démo est disponible sur votre console portable préférée.

Ce qui nous donne une note globale de 16.6 / 20

Ce test écrit est le premier que je réalise depuis des années. Je vous remercie de votre indulgence et espère que les suivants vous donneront encore plus de satisfaction.

PS : la démo ne reflète pas le petit « je ne sais quoi » qui fait que l’on s’attache à cette cartouche. Alors essayez-la, mais dites vous que ce n’est qu’une démo et que le côté histoire, non présent dans la démo, est ce qui fait de ce jeu un GRAND jeu.

 

Megavolt de GameZik.fr

 

Articles similaires :

Ajoutez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.