Sorties initialement sur Gameboy, les versions rouge et verte débarquent en 1996 sur l’archipel Nippon. Ce n’est que trois ans plus tard que le phénomène arrive aux États-Unis