Paradise city, c'est le summum du style burnout. Des chemins sinueux de white mountain, aux rues embouteilles de downtown. La ville est dotée de kilomètres de routes ouvertes.