Gamezik

51 Worldwide games

C’était il y a presque 14 ans que sortait l’incontournable 42 jeux indémodables sur la Nintendo DS. Une cartouche qui, après toutes ces années, permet toujours de se faire plaisir quand on a un peu de temps à tuer, mais surtout à plusieurs. Si vous avez manqué cette expérience vidéo ludique, vous n’avez pas tout perdu. La suite spirituelle de ce jeu vient de débarquer sur Nintendo switch et se voit affublé d’un nombre de jeux encore plus impressionnant.  C’est en effet 51 jeux dans cette version.

Que dire sur tant de jeux ? À l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai pas encore testé tous les jeux. Comme j’ai envie de vous proposer un test complet de ces 51 jeux plus 1 (eh oui, il y a un jeu bonus) — probablement pour faire 52 jeux comme le nombre de cartes —, je vais vous réaliser des vidéos séparées sur tous les jeux.

Dans cette partie du test, on va parler de la cartouche en général sans trop s’attarder sur les jeux.

Déjà, on peut se rendre compte que l’on peut jouer seul ou à deux en local avec une seule console. N’en possédant qu’une seule actuellement, je n’ai pas pu tester le mode mosaïque qui consiste à connecter en wifi jusqu’à quatre consoles, pour étendre le jeu comme avec les dominos ou le piano, par exemple, ou pour jouer en versus. Il est aussi possible de jouer en ligne contre le monde, mais aussi contre ses amis. Le problème est qu’il faut prévenir ses amis, car le jeu ne les informe pas de l’ouverture d’une session multi-joueurs, même si les amis jouent au même jeu en même temps que vous. Ce qui est dommage.

Le jeu vous demande, au début, de choisir une figurine qui vous représente, ainsi que votre emplacement. Vous pouvez choisir également votre plat préféré dans une liste ainsi qu’un désir. Perso j’ai choisi la salade, car c’était le plat qui me correspond le plus et le voyage dans le temps. Oui quand notre film préféré est, retour vers le futur, il ne faut pas s’attendre à autre chose. Par la suite, vous pourrez indiquer jusqu’à cinq de vos jeux préférés.

D’ailleurs, parlons-en des jeux. Même si certains ont disparu de 42 jeux indémodables tels que la bouteille à secouer — et on ne va pas s’en plaindre —, d’autres jeux de cartes auraient pu rester. Quand on choisit un jeu, on a une courte vidéo avec des figurines qui se mettent en scène pour faire une partie et qui nous montrent comment jouer. Le doublage est en français et ça fait plaisir, surtout que ce dernier est très bien réalisé. Ensuite, nous avons le choix de pouvoir lire les règles du jeu, avoir des astuces ou commencer le jeu. Certains jeux ont des variantes dès le début, d’autres arrivent après une ou plusieurs parties. Certains jeux ont plusieurs niveaux de difficulté : normal, difficile, expert et imbattable. Vous obtenez une coupe en or sur l’icône du jeu dans le choix de ce dernier quand vous avez battu la console à son niveau le plus difficile (s’il y a cette possibilité). 

Graphiquement, le jeu est magnifique dans l’ensemble. Mis à part le jeu du Ludo que je trouve très moche, j’ai été très agréablement surpris par l’aspect visuel et les détails des textures des jeux. Les dos des cartes, l’aspect cuir du gobelet, le côté feutré du tapis du Yam’s. L’animation des jetons au clone de puissance 4, par exemple, fait plaisir. D’ailleurs, ne cherchez pas forcément les noms des jeux que vous connaissez. Bien que je pense que ces jeux à l’origine sont libres de droits, la marque MB (d’après mes souvenirs) doit détenir les droits sur les noms de certains jeux.

Petite chose que je trouve dommage et qui manque sur cette compilation par rapport à sa précédente version, c’est le mode tampon et le mode mission, ainsi que la possibilité d’avoir d’autres textures sur les jeux tels que le papier, pierre, bois, etc. En revanche, on récupère d’autres types de cartes, mais je ne vais pas vous spoiler ces dernières. Pour conclure sur la partie technique, le son et les musiques ne sont pas en reste. Bien que les boucles musicales soient parfois un peu courtes, on retrouve avec plaisir la basse, la caisse claire et le piano dans un morceau très jazzy du Yam’s, par exemple. Les bruitages ainsi que les vibrations HD ajoutent un réalisme au jeu. À mon avis, c’est surtout sur la course de voiture que l’on perçoit le passage du courant électrique et le frottement des voitures dans certaines phases du jeu.

Bien que certains jeux aient plus attiré mon attention au point de les finir au niveau le plus difficile, j’ai eu le plaisir d’en découvrir d’autres que je ne connaissais que de nom et d’autres dont je connaissais un peu les règles.

Pour conclure, ces 51 jeux plus le jeu bonus dans une petite cartouche vous permettront de vous entraîner en solo dans l’optique de joutes contre vos amis en local, sur internet ou contre toute autre personne ayant ce jeu et ayant probablement pris autant de plaisir à récupérer toutes les coupes sur ses jeux préférés.

Je vous encourage donc vivement à succomber à ce ciment social qui réunira les personnes les plus entérolithes de votre entourage, car tout le monde connaît la majorité des jeux proposés et nul besoin d’en expliquer les règles. Ah ! Et cerise sur le gâteau, le jeu est proposé à petit prix et il y a une démo pour ceux qui voudraient tester avant d’acheter. Je vous mets un lien pour bénéficier d’une remise sur ce dernier. Si vous désirez m’affronter en ligne, contactez-moi via le formulaire en m’indiquant votre code ami, je vous accepterai et nous conviendrons d’un moment pour nous affronter amicalement. Il est également possible, mais ce n’est pas obligé, que notre partie puisse faire l’objet d’un live sur ma chaîne Twitch.

Articles similaires :

Ajoutez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.